Érik Leborgne fait paraître L’Humour noir des Lumières (Classiques Garnier) qui s’attache aux mécanismes littéraires, stylistiques et psychiques de l’humour macabre dans la littérature du XVIII e siècle, depuis Challe et Marivaux jusqu’au Manuscrit trouvé à Saragosse de Potocki. Rappelons à cette occasion l’entrée « Humour » de l’Atelier de théorie littéraire de Fabula, qui fait logiquement une place à l’ « Humour noir » , au sein d’un large panorama proposé naguère par B. Gendrel et P. Moran à l’issue d’un séminaire tenu à l’École normale supérieure.