Portée mois après mois par des éditeurs courageux, à l’instar de Verdier ou des éditions de L’éclat, une foule d’intellectuels italiens fait son apparition sur les tables des librairies françaises : outre C. Ginzburg et G. Agamben, dont chaque opuscule séduit un nombre de lecteurs toujours plus grand, il faut compter désormais en philosophie comme en histoire avec P. Virno, F. Jesi, G. Todeschini, A. Barbero, E. Coccia… Le site nonfiction.fr lève le rideau sur le très riche panorama de ces traductions dans un dossier intitulé « La France à l’heure italienne » . Y figure en bonne place le volume intitulé L’Italian Theory existe-t-elle? (éd. Mimesis) : se trouve réunie sous ce nom se trouve une galaxie à première vue assez hétérogène de penseurs italiens qui propose une nouvelle conceptualisation du paradigme du politique.

Lire l'article