Se procurer le livre

Sa gueule ronde toute noire me regarde. À deux centimètres, pas plus. Le trou du cul du diable. La porte des enfers. C’est drôle comme mon cœur est tranquille pourtant. Et mes mains, elles ne tremblent même pas. Je dois être fou, oui, c’est ça, je dois être fou.

J’ai acheté des fleurs. Des roses rouges, celles qu’elle préfère. Elles symbolisent l’Amour Passion. La fleuriste a ri ; en faisant le paquet elle m’a dit…

Maman, tu as vu, la dame pleure

Dépêche-toi ma chérie, nous allons être en retard

Tu as vu, le monsieur avec des ciseaux lui coupe ses cheveux, pourquoi ?

C’est rien, allez viens

Il coupe les cheveux de toutes les dames ?

Viens, on va se faire gronder si on arrive les derniers

Rue de la Paix à Paris. Une petite Aurore au pas mal assuré, traînée par sa maman, tire en arrière, la tête tournée vers l’attroupement qui donne spectacle.

Maître Lambert est reparti sans rien dire, juste grommelé, Et si…

Il me laisse en plan, je relâche la pression de ma main sur la lame d’acier glissée sous mon tee shirt. Aiguisée comme un rasoir, dois faire gaffe, pas me blesser avec ce truc. A l’atelier, personne ne s’est aperçu de sa disparition.

Rien n’est plus fragile qu’un œuf. Comme un bébé, tout en  rondeur, tout doux, tout lisse, ça semble inoffensif. Lové dans ma main au fond de ma poche. Celui-là n’est pas un œuf ordinaire, je dois faire attention au milieu de tout ces gens qui se bousculent pour voir.

....... Il écrit, raconte... Car Christian Vanlierde, adolescent, une nuit...

Doit il dire merci à Hitchcock ? Maintenant, il ne peut plus s'arréter

Prenez cette histoire de Fred... Fred, c'est un flic. Marié à une artiste peintre

... Et cette histoire d’œuf. Rien n'est plus fragile qu'un oeuf.

Le sol s’éloigne au dessous de moi, je suis en train de prendre mon envol lentement

Christian Vanlierde, et son recueil de nouvelles policières aux Editions du Désir. http://editionsdudesir.com/produit/fenetre-sur-cour/
Share