Le livre amplifié

Le livre ramifié, étendu, amplifié   Le livre à l’infini

Le livre électronique, sur tous ses supports, représente une extraordinaire possibilité d’étendre la lecture vers tout le contexte de sa rédaction, ses sources, ses thèmes connexes, ses développements dans l’actualité… C’est un renouvellement de la façon d’écrire, et de la relation avec le lecteur.

Le MOOK Nouvelles et Récits est amplifié ici

 

.

Nouveaux concepts d’écriture et de lecture

Présentés en Map active

Publiés physiquement et virtuellement,  les elivres, ebooks, publiés selon le concept original des Éditions du Désir font le point sur les questions essentielles d’aujourd’hui. Ils renouvellent  l’accès à la connaissance et aux problématiques actuelles, avec les extraordinaires moyens dont nous disposons maintenant. Moyens en termes de recueil de sources, de traitement de la connaissance, de diffusion, de relation, de présentation de la connaissance. Moyens « 2.0 » qui modifient notre rapport à la connaissance, pour nous amener à co-entreprendre la connaissance active, en un mouvement qui est tout à la fois de donner et de recevoir, de transmettre et d’apprendre.

Nos livres sont écrits pour répondre à un désir, un éveil, un élan, qui font du thème traité non pas un élément d’un savoir encyclopédique, mais le moteur d’interrogations qui ensemble font sens, suscitent la rencontre des auteurs, des lecteurs, des libraires en ligne et en librairie. Au travers de  questionnements semblables, de la même préoccupation de relier pensée et action, compréhension et engagement dans le réel, dans la complexité et les questionnements du monde actuel…

Les livres amplifiés sont écrits pour une lecture enrichie par l’usage des TIC, grâce à des cartes de connaissance – Mind Mapping – originales, conçues pour nos lecteurs. Elles structurent et rendent accessibles et compréhensibles l’information et la connaissance en ligne des question traitées, elles vous amènent vers les acteurs qui les portent, et ne s’arrêtent jamais à la connaissance existante, grâce aux WIKIS, espaces virtuels où chacun peut écrire avec l’autre la même page, et ajouter une nouvelle panière à connaissances.

Une fois écrits, comme tous les livres, les elivres vivent dans l’esprit du lecteur, dans son écriture mentale qui est la co-écriture sans laquelle l’auteur serait un solitaire écrivant, mais aussi dans des espaces d’échanges nouveaux ou classiques, du Web et ses réseaux sociaux, à la librairie et aux colloques.

Plusieurs textes sont en cours d’édition, portant sur des domaines très divers.
Ceux qui viennent de sortir concernent le Knowledge Management, le storytelling, le Mind Mapping et la gestion de contenus… Tous bénéficient d’une écriture enrichie et d’une structure d’enrichissement permanente présentée ici sous forme de Map

 

Notre métier, est en partie décrit par Jacques Attali dans cette vidéo : accompagnateur, prescripteur, journaliste, professeur, libraire, celui qui est capable de guider, de donner du sens aux choses en disant leur importance relative. Et en tant qu’éditeur, n’est-il pas aussi de susciter une certaine écriture de la part des auteurs, pour rendre le savoir accessible, lumineux, et en lien avec toute la richesse des autres savoirs accessibles, pertinents, choisis et visibles – grâce aux Maps – évolutifs et co-construits – grâce aux wikis.

E-books actuellement en ligne

 

Storytelling, le livre   : livre imprimé + elivre  OU elivre seul

Les histoires, comme les cartes mentales, relient entre eux des faits, des idées, et leur donnent sens.

Voici un livre qui fait le point sur ce thème très en vogue du storytelling : art très ancien de raconter des histoires ? méthode de communication, de management, de manipulation ? Art ET technique, que l’on peut maîtriser dans certaines conditions.

—————————————-
Le guide pratico-pratique en français du storytelling

Des livres sont déjà parus en français sur le storytelling, mais jamais encore, un véritable guide C’est à présent chose faite, avec la parution de « Storytelling, le livre », signé par Stéphane Dangel avec la participation de Jean-Marc Blancherie (Editions du Désir – Septembre 2009).

Qu’est-ce qu’une histoire ? Quels sont les usages du storytelling en entreprise ? Comment construit-on une histoire et quels sont les risques à prendre en compte lorsque l’on pratique le storytelling ? A toutes ces questions, « Storytelling, le livre » apporte des réponses concrètes, agrémentées d’exemples et de techniques de mise en oeuvre.

Disponible pour le moment sous forme de elivre (d’i-livre, de e-book ! version papier en cours d’édition), « Storytelling, le livre », c’est aussi un concept complètement novateur :

– des mindmaps (cartes mentales) interactives (en Flash et pdf interactif) invitent le lecteur à aller plus loin, en offrant des pistes de réflexion et des liens sur le web, véritables extensions du livre ! Un concept très original !
– et pour aller encore plus loin : un Wiki, le Wiki du storytelling, accessible aux lecteurs, prolonge encore davantage le livre, en en faisant un processus continu, d’enrichissement permanent ! Le livre jamais terminé n’est plus un mythe !

« Storytelling, le livre » – Stéphane Dangel avec Jean-Marc Blancherie – Éditions du Désir (2009)

————————————–


 

Knowledge Management et capitalisation des connaissances

Il est accompagné de cartes mentales d’une grande richesse, notamment la Map Boite à outils du KM, qui fait le tour de toutes les techniques disponibles pour soutenir les dynamiques individuelles et collectives de KM.

 

Les collections storytelling

Les Éditions du désir ont développé une ligne éditoriale particulière concernant le storytelling. Le storytelling représente un nouveau paradigme dans l’expression de réalités très diverses. Il signifie le passage d’un discours descriptif, plus ou moins rationnel, à une mise en récit subjective, qui laisse l’émotion s’exprimer, la parole se libérer, les valeurs affleurer. Il articule autour des personnages du récit des climats, des ambiances, des imaginaires collectifs, des actions et des connaissances. Le lecteur devient lui-même sujet, dans un espace-temps recomposé, subjectif, reconstruit au travers du déroulement et de l’amplification du récit.

Les domaines dans lesquels cette transmutation peut s’effectuer sont aussi variés que la réalité elle-même. Partout où les sociétés produisent des discours pseudo-rationnels et objectifs, positivistes, matérialistes, et somme toute ennuyeux, la mise en récit remet au centre l’humain avec toutes ses dimensions subjective, affective, sa faillibilité autant que ses capacités de dépassement, son aptitude à cheminer, à avancer sur une route semée d’embuches mais aussi de bonheurs. On retrouve ici la structure du conte ou du mythe, mais le storytelling redonne de l’enchantement au monde sans aller jusqu’à la construction d’un récit au sens strict du terme – que nos auteurs et futurs auteurs se rassurent – il ne s’agit pas d’écrire des œuvres ou de réaliser des performances. « Mettre en récit », « donner une forme narrative » à ce qui est présenté habituellement comme de l’extérieur, avec un regard glacé et un impératif pratico-marketing avéré.

Le tourisme nous offre de beaux exemples de ces deux approches. Comparez !

« Quelles que soient vos envies, en été à la mer ou en hiver à la neige, nous vous offrons la possibilité de réserver vos vacances dans un hébergement de qualité et de profiter d’instants de détente intenses dans une ambiance toujours très conviviale. »

« Dans les années 80, Serge Blanco était ce joueur de rugby élégant qui écrivit quelques grandes pages de l’équipe de France. L’amateur de beau jeu et de grande gastronomie est aujourd’hui le propriétaire de ce lieu préservé et romantique où Sir Reginald Wright, un influent sénateur australien, donnait ses thés dansants dans les années 30… ».

Le storytelling peut s’exprimer avec des objectifs de marketing, et sur de nombreux supports. Particulièrement depuis que la bureautique, Internet, le 2.0, les réseaux sociaux ont mis à notre disposition une incroyable richesse de moyens d’expression, de partage, de diffusion de textes, d’images, de pluri-média voire de trans-média.

Avec le tourisme et le e-tourisme nous avons de belles illustrations de ce que donne un effort de mise en récit dans une perspective de communication et de marketing. Nous le trouvons aussi dans les domaines du management et de la communication, mais tout cela n’est pas notre projet éditorial.

Les Éditions du désir ont choisi de favoriser la création au travers d’un concept original de publication, de collections storytelling, pour lesquels nous convions les auteurs à se faire connaitre.

  • D’une part la collection storytelling qui aborde toutes les questions relatives au storytelling lui-même, sa théorie, ses pratiques dans des domaines divers (le luxe, les crises…). Storytelling, le guide, et Storytelling du luxe, en sont les deux premiers ouvrages.
  • D’autre part, sa mise en œuvre concrète dans les divers domaines où ses créations peuvent participer à une relecture et un ré-enchantement du monde. Dans le domaine du tourisme, par exemple, nous avons créé une approche précise. Nous accueillons volontiers des auteurs, des spécialistes ou des amateurs éclairés, pour aborder bien d’autres univers encore.

 

Bien sûr, les collections storytelling ne sont pas les seules des Éditions du désir, et nous publions aussi de la littérature, des sciences humaines, des ouvrages universitaires…

 

Le meilleur moment pour résoudre le industrie de santé est quand les symptômes apparaissent seulement. Bien connus sont des médicaments qui sont utilisés pour réduire la souffrance de traitement causée par l’inflammation du muscle squelettique, etc Une forme commune de dysfonction sexuelle chez les hommes est la dysfonctionnement érectile. Kamagra est un remède prescrit pour traiter diverses maladies. Que savez-vous sur « http://zithromax.me/fr/« ? Notre clause se concentre sur l’évaluation de la dysfonction érectile et « Zithromax, acheter Zithromax« . Un certain nombre de pharmacies le décrivent comme ‘http://zithromax.me/fr/effets-secondaires.html‘. Aussi sûr que d’un pistolet, pour considérablement de gens, soulever la problème en premier lieu est l’étape la plus difficile. Notez, prenez Kamagra seulement comme prescrit par votre pharmacien. Aussi, la meilleure façon d’éviter les médicaments espions est d’acheter des médicaments sur ordonnance comme Kamagra d’une source respectée avec laquelle vous êtes facile.